De wolkenbomen van Discoveryland

Artikels Disneyland Paris

152 totaal aantal vertoningen, 1 aantal vertoningen vandaag


The cloud trees of Discoveryland

The total integration of the vegetal world into our show is the ambition of the Disneyland Paris division Nature & Environment – and their success is apparent everywhere in the parks.

Discoveryland has its own particular type of landscaping.Niwaki, that’s the Japanese word for expressing the essence of a tree, through the pruning and shaping of its foliage and the training of its limbs or trunk.
Vegetal adaptation, that’s the creative use of plants and gardens by the Nature & Environment division to set the stage for the stories featured in the parks.

In Discoveryland, the landscapers have set an otherworldly vegetal stage with their imaginative plantings. As in the Star Wars opus, the deep past and the distant future are two aspects of the Discoveryland experience. A little park of plane trees painstakingly pruned, their branches trained in an even, horizontal canopy evoke an array of antennas.

 

Identical white-trunk birch trees evenly spaced in a grid mimic a crystalline subatomic structure. Plants of bold and contrasting colours call to mind the stark clarity of outer space. Shrubs pruned into basic geometric forms with sharp, clean edges simulate modern architectural forms.

New techniques
Always on the lookout for new techniques and processes to further the thematic expression of Discoveryland, a team of three gardeners and two apprentices, headed by Laurent Reneux, were struck by the unusual beauty to be found in formal Japanese gardens – Niwaki in particular – or cloud pruning as it is known in Europe.

Charles Beaumont of the team took it upon himself to learn the technique. To Japanese gardeners, asymmetry and odd numbers are more esthetically pleasing – so sometimes branches are removed from trees (primarily Junipers) and guy wires attached to train the trunk to a less than straight shape. A dose of fertiliser is added to the ground and tools (shears and clippers) are disinfected. “You must have a sense of symmetry (or asymmetry) and a good deal of patience,” confided Charles. In forming the typical ‘cushions’ or cloud prunings of Niwaki, the first step is to reduce the natural tufts of foliage with pruning shears while removing all the dead wood and residue.

New growth shoots are conserved but trimmed with special shears  into the gently rounded and smooth ‘cushion’ form, totally distinct from any neighbouring one. “Everything is done by hand,” continued Charles. Since Niwaki trees are typically more mature Junipers, our gardeners carry out their work hoisted aloft in cherry pickers and in the very early morning, before park opening.

A growing phenomenon
The Cloud trees of Discoveryland may be found next to the pool where the submarine in Les Mystères du Nautilus is berthed and at the backstage passage to this attraction. Find one also within the Autopia attraction and next to the Annual Passport Office. A future project will perhaps see cloud trees at Golf Disneyland Paris, where a cluster of mature Junipers next to a waterfall could form a perfect, idyllic Niwaki cloud tree scene.


Les arbres nuages de Discoveryland

La division Nature & Environnement de Disneyland Paris a pour ambition d’intégrer totalement le monde végétal au spectacle – une combinaison réussie qui se manifeste partout dans les parcs.

Un décor végétal particulier est cultivé à Discoveryland. Niwaki est un mot japonais qui désigne l’expression de l’essence d’un arbre par la taille et la mise en forme du feuillage ainsi que par le façonnage des branches ou du tronc.

L’adaptation végétalec’est l’utilisation créative de plantes, fleurs et espaces verts par notre division Nature & Environnement pour préparer le décor des histoires mises en scène dans les parcs.

À Discoveryland, les paysagistes ont créé un décor végétal surnaturel grâce à des plantations imaginatives. Comme dans Star Wars, le passé immémorial et le lointain futur sont deux aspects de l’expérience Discoveryland. Un petit parc de platanes minutieusement taillés, leurs branches façonnées en une voûte régulière et plane, évoque un éventail d’antennes.

Des bouleaux blancs, identiques et disposés régulièrement comme sur une grille, ressemblent à une structure cristalline subatomique. Des plantes aux couleurs intenses et contrastées rappellent la sombre clarté du cosmos. Des arbustes taillés en formes géométriques aux angles aigus et nets imitent des volumes d’architecture moderne.

Nouvelles techniques
Toujours à l’affût de techniques et méthodes nouvelles pour enrichir l’expression thématique de Discoveryland, une équipe de trois jardiniers et deux apprentis, menée par Laurent Reneux, est fascinée par la beauté surnaturelle des jardins japonais – en particulier les Niwaki – appelés taille en nuages en Europe.

Charles Beaumont, membre de l’équipe, a pris le temps d’apprendre cette technique. Les jardiniers japonais trouvent l’asymétrie et les nombres impairs esthétiquement plus plaisants – des branches sont donc parfois coupées (surtout des genévriers) et des tuteurs permettent de donner au tronc une forme moins régulière. Le sol est enrichi d’une dose d’engrais et les outils (cisailles et sécateurs) sont désinfectés. « Cela demande un bon sens de la symétrie (ou de l’asymétrie) et beaucoup de patience », confie Charles. Pour tailler les « coussins » ou nuages typiques du Niwaki, on commence par réduire les touffes de feuillage à la cisaille. On ôte le bois mort et les déchets, puis une coupe de finition est faite avec des ciseaux spéciaux.

Les pouces de l’année sont taillées en une jolie courbe lisse, bien distincte des « coussins » avoisinants. « Tout se fait à la main », précise Charles. Comme nos arbres Niwaki sont des genévriers adultes, nos jardiniers travaillent hissés en hauteur dans des nacelles, tôt le matin, avant l’ouverture du parc.

Un phénomène grandissant
Les arbres en nuages de Discoveryland se trouvent près du bassin entourant Les Mystères du Nautilus et sur le passage en coulisses vers cette attraction. Vous en trouverez un aussi dans l’attraction Autopia et près du Bureau Passeport Annuel. Vous verrez peut-être bientôt des arbres en nuages sur le Golf Disneyland Paris, où un bosquet de genévriers adultes proches d’une cascade ferait une scène parfaite et idyllique d’arbres nuages Niwaki.

Geef een reactie

Het e-mailadres wordt niet gepubliceerd. Vereiste velden zijn gemarkeerd met *

*

code